Logo Udsp66

UDSP66

1 Rue du Lieutenant Gourbault
B.P. 69003
66963 Perpignan cedex

}

HORAIRES

Lundi - Mardi - Jeudi
8h - 12h | 13h - 16h30
Mercredi
8h - 12h | 13h - 15h30
Vendredi
8h - 12h | 13h - 15h

Téléphone

04 68 63 78 22
06 72 08 41 77

UNION DÉPARTEMENTALE DES SAPEURS-POMPIERS DES PYRÉNÉES-ORIENTALES

UDSP66

1 Rue du Lieutenant Gourbault
B.P. 69003
66963 Perpignan cedex

}

HORAIRES

Lundi - Mardi - Jeudi
8h - 12h | 13h - 16h30
Mercredi
8h - 12h | 13h - 15h30
Vendredi
8h - 12h | 13h - 15h

Téléphone

04 68 63 78 22
06 72 08 41 77

Missions de l’UDSP66

  • Créer un lien de relations entre les amicales de sapeurs-pompiers du département.
  • Encourager et favoriser les concours et les manœuvres ainsi que les compétitions sportives.
  • Participer à l’activité de la FNSPF dans le respect de ses statuts.
  • Défendre les droits des SP et de se défendre en justice.
  • Venir en aide à ses membres à jour de leur cotisation et à leur famille en développant l’action sociale dans un esprit de solidarité.
  • Encourager le développement des sections de JSP et de promouvoir leurs activités.
  • Dispenser l’enseignement aux premiers secours, sauvetage secourisme du travail ou toute autre formation de prévention ou de sécurité civile, dans le respect des textes en vigueur.
  • Participer aux missions de sécurité civile et à la mise en place de dispositifs prévisionnels de secours
  • Etudier toutes les questions intéressant le SDIS.
  • Promouvoir l’image des Sapeurs-Pompiers.

D’un Président à l’autre

En avril 1964, des sapeurs-pompiers se regroupèrent autour de Gilbert PROUDHON, instituteur laïc et républicain, fidèle serviteur de l’éducation populaire et par ailleurs Chef Corps des SP de Thuir, afin de créer l’Union Départementale des Sapeurs-Pompiers des Pyrénées-Orientales.

La vulgarisation grand public du secourisme est lancée et les premières rencontres sportives départementales sont organisées et en 1969, le magazine Servir voit le jour. A cette époque, à l’initiative de Messieurs Bouils et Picas et sous la direction du Commandant Vayre, les premières pièces du Musée sont rassemblées afin de préserver l’Histoire.

Au début des années 80, Gérard PROUDHON cède la place à Georges CHAUVET, remplacé quelques mois plus tard par Gérard LEBRUN, ardent défenseur du Volontariat et promoteur inlassable des sapeurs-pompiers communaux, ardent défenseur du Volontariat et promoteur inlassable des sapeurs-pompiers communaux.

Après son décès, Jean LLENSE, représentant des « hauts-cantons » devient Président : avec son équipe, il fait face avec énergie et détermination aux nouvelles exigences du Sdis, entré désormais dans l’ère du progrès et de la modernisation ; la formation se structure et s’intensifie, la notion de secours aux victimes se généralise.

Avec l’arrivée de Bruno MERCIER à la présidence en 1992, l’Union constitue désormais un contre-pouvoir associatif : les sapeurs-pompiers osent maintenant revendiquer, manifester, faire valoir leurs droits. Mémorable matinée de 92, où pour la première fois, la majorité des chefs de corps du département, dans l’alignement impeccable de leur CCF s’opposent aux mesures jugées inappropriées du dispositif « feux de forêts ».

Durant les 8 ans de mandat, Bruno MERCIER et ses équipes structurent notre association : une première employée est recrutée à mi-temps, la formation secourisme se développe (près de 1000 personnes formées par an), plusieurs sections de JSP sont créées en prenant comme modèle la section du Soler créée depuis 20 ans, la « Section Albert Nègre » regroupant nos anciens est créée.

En l’an 2000, une nouvelle ère s’annonce pour les sapeurs-pompiers, celle de la Départementalisation. Le nouveau conseil d’administration de l’UDSP66 et son Président, Gaston PAGES, à l’image de l’ensemble des sapeurs-pompiers, est inquiet quant à la mise en application de cette départementalisation. Au mois d’avril, une manifestation déterminée, imposante et massive, regroupant plus de 1000 SP, est organisée dans les rues de Perpignan ! Le nouveau fonctionnement du Sdis ne sera appliqué qu’avec l’adhésion de l’ensemble des pompiers du nouveau corps départemental : l’avertissement est sans appel !

Sous le mandat de Jean-Jacques CUNI, élu en 2004, l’UDSP66 participe activement à la construction de la départementalisation : le Sdis se structure, se consolide, devient un établissement public moderne, pertinent et efficace, le corps départemental se féminise, les effectifs du SSSM croissent.

Sous la présidence de Laurent LACOMBE, l’UDSP fait valoir ses droits à récupérer ce qui lui appartient. Elle se veut également force de propositions et transmettre les inquiétudes des sapeurs-pompiers catalans. La formation aux gestes qui sauvent prend une énorme place (près de 2000 personnes formées par an), le nombre de sections de JSP passe à 15, le nombre d’anciens regroupés au niveau de la Section Albert Nègre augmente, l’UDSP emploie plus de 40 personnes à temps partiel et complet,  une flotte de 3 minibus est à disposition des amicales.

Conseil d’administration

Depuis le 12/01/2020 le conseil d’administration de l’UDSP66 est constitué de 14 membres élu pour 4 ans :

Conseil administration UDSP66